Pontage coronarien

Les sections rétrécies (sténoses) ou occluses des vaisseaux coronaires sont alimentées en sang de manière optimale en contournant les vaisseaux concernés. Cette procédure reste la référence pour de nombreux patients.
Bypass Operation

Pontage de vaisseaux coronaires rétrécis ou obstrués

Le pontage est effectué en cas de maladie des artères coronaires. Dans cette situation, une coronarographie est réalisée à l'aide d'un cathéter cardiaque afin de déterminer le rétrécissement des vaisseaux cardiaques. Une équipe de médecins décide alors laquelle des alternatives disponibles permettra d'obtenir des résultats optimaux pour le patient. La pose d'un stent est le premier choix dans certaines situations, car elle est un peu plus facile que le pontage.

Cependant, certaines constellations se produisent également et rendent un pontage inévitable si cela signifie les meilleurs résultats à long terme pour le patient. Pour cela, il existe des directives modernes (lignes directrices) qui spécifient clairement la procédure.

L'évaluation de la thérapie a lieu au sein du heartteam

Afin de placer une ou plusieurs dérivations, il faut ouvrir le coffre. Une machine cœur-poumon est généralement utilisée pour placer avec précision les dérivations dans le cœur immobile. Le sang frais est transporté par les dérivations vers les zones du muscle cardiaque qui sont insuffisamment alimentées. Ces pontages sont constitués des propres vaisseaux du corps, tels que l'artère mammaire gauche ou droite, l'artère radiale du bras ou (de plus en plus rarement) les veines de la jambe. La préférence est donnée aux artères car elles assurent les meilleurs résultats à long terme. La décision de poser un stent ou de réaliser un pontage doit être prise en équipe afin de s'assurer que la meilleure procédure est choisie individuellement pour chaque patient.  

Pontage aorto-coronarien mini-invasif - MIDCAB

Le pontage mini-invasif peut être utilisé dans certaines situations. L'intervention s'appelle MIDCAB, ce qui signifie "Minimally Invasive Direct Coronary Artery Bypass". Dans cette situation, toute l'opération se fait par une incision de 5 cm sous le mamelon gauche. Il s'agit d'une dérivation de l'artère mammaire interne gauche (LIMA) vers le vaisseau principal du cœur, à savoir le RIVA (lat. Ramus Interventricularis Anterior). Cette opération se fait sans machine cœur-poumon et dure généralement 90 minutes. Les résultats à long terme de cette opération sont excellents et surpassent ceux du stent. Cependant, il n'est pas toujours possible de réaliser cette opération. Nous serons heureux de vous conseiller.

Procedure Hybride

Actuellement, les interventions hybrides sont également en plein essor dans ce domaine. La coopération selon le principe du "meilleur des deux mondes" est le principe directeur. Par exemple, lors d'un pontage, il peut être décidé d'utiliser des artères pour le réapprovisionnement en sang (dérivations) et de traiter d'autres vaisseaux cibles avec des stents lors d'une deuxième session. Nous serons heureux de vous informer de toutes ces alternatives lors d'une consultation/second avis. 

Ce site web utilise des cookies
Protection des données
Ok